Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours

Publié le par MG

L'équipe municipale de François Longelin, maire d'Aniche de 1959 à 1971.

L'équipe municipale de François Longelin, maire d'Aniche de 1959 à 1971.

A l'ère du tout numérique et de l'Internet, il importe d'offrir aux archives un nouveau support qui garantisse une meilleure conservation que ne procure le papier et de proposer au plus grand nombre un accès plus facile. Aussi, ai-je souhaité, pour présenter ici la liste des maires successifs de la commune d'Aniche (59580), reprendre quelques données lues dans les brochures Aniche, la mairie et ses maires (novembre 1986) de Michel Debève, secrétaire de la Société d'Histoire locale d'Aniche et Aniche, des origines à la Révolution (mars 2003) de Louis Thbaut (1925-1985) docteur es Histoire et diffuser les fiches « parcheminées » réalisées par Jacques Goubet, lui aussi sociétaire. Qu'ils trouvent ici tous trois l'expression de ma profonde gratitude.

 

Avant 1789, Aniche était comme toute paroisse placée sous le contrôle d'un seigneur qui désignait parmi ses fermiers le mayeur et les échevins. Si ces derniers, souvent au nombre de sept, étaient renouvelés chaque année, le mayeur pouvait conserver sa fonction symbolique plus longtemps. Un texte de 1277 nous apprend le nom du premier mayeur d'Aniche choisi par le Comte de Hainaut : Jean Pau Sage qui, comme son surnom l'indique, ne disposait que de peu de compétence en matière de justice. Il représentait tout simplement son seigneur lors d'une vente de terre, par exemple. Les registres paroissiaux encore existants ont permis de dresser la liste suivante des mayeurs d'Aniche depuis le début du XVIIe siècle :

Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
L'hôtel de ville d'Aniche avec son beffroi au début du XXe siècle.

L'hôtel de ville d'Aniche avec son beffroi au début du XXe siècle.

Avec la Révolution, les paroisses devinrent des communes et le vocable « maire » remplaça celui de "mayeur" dans les documents officiels. En 1800, Napoléon Bonaparte alors premier consul créa la fonction de préfet dont l'une des charges consistait à nommer les maires de leur département. A Aniche, à défaut de mairie, l'administration communale et le conseil municipal siègeaient dans une salle de cabaret puis, à partir de 1860, dans une maison sise rue Verte (actuelle rue Patoux). Finalement, on inaugura le 19 avril 1874 l'édification d'un hôtel de ville avec beffroi donnant sur la grand'place. Fortement endommagé en 1918, le bâtiment sera reconstruit différemment entre 1923 et 1924. Le 8 octobre 1876 se tint la première élection du maire d'Aniche par le conseil municipal. De 1789 à aujourd'hui, trente-et-un maires se sont ainsi succédés.

L'Hôtel de ville d'Aniche sans son beffroi en 1919.

L'Hôtel de ville d'Aniche sans son beffroi en 1919.

L'Hôtel de ville d'Aniche reconstruit en 1923.

L'Hôtel de ville d'Aniche reconstruit en 1923.

La salle des délibérations et la buvette de la salle des fêtes de la mairie d'Aniche en 1927.
La salle des délibérations et la buvette de la salle des fêtes de la mairie d'Aniche en 1927.

La salle des délibérations et la buvette de la salle des fêtes de la mairie d'Aniche en 1927.

L'hôtel de ville d'Aniche au moment de la réfection de la grand'place - Photo : MG, 22 juillet 2015.

L'hôtel de ville d'Aniche au moment de la réfection de la grand'place - Photo : MG, 22 juillet 2015.

Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours

En 2005, Michel Meurdesoif, trentième maire d'Aniche, publiait une nouvelle intitulée Feu, le beffroi d'Aniche aux éditions lilloises Geai Bleu dans laquelle il relatait de manière anecdotique et fictive le projet d'Adolphe Patoux (neuvième maire) d'édifier une mairie pour la commune d'Aniche et les raisons de la destruction de cet hôtel de ville à la fin de la Première Guerre mondiale.

Mayeurs et maires d'Aniche de 1600 à nos jours
Michel Meurdesoif, "Feu, le beffroi d'Aniche" (extrait) in "Délicieux B...effrois", Geai Bleu éditions, Lille, 2005.

Michel Meurdesoif, "Feu, le beffroi d'Aniche" (extrait) in "Délicieux B...effrois", Geai Bleu éditions, Lille, 2005.

Commenter cet article

Bernard 14/09/2015 00:05

Merci pour ce superbe blog comportant comme toujours une documentation très détaillée.

michel Meurdesoif 25/08/2015 16:58

Merci de cette insertion. Pas sage est, je pense, mal compris :la particule adverbiale pas n'avait rien de negatif employee seule. C'est ne qui etait la marque de la negation. De nos jours on omet au contraire ne. Pas signifiait en ancien francais : passage ou allure. Un mayeur pas sage devait au contraire etre digne de confiance.
D'autre part, j'ai identifie la maison qui fut la derniere a etre utilisee comme salle du conseil: c'est l'epicerie en face de la poste.
Bien a toi.