Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hitler passe par Aniche pour se rendre à Bouchain...

Publié le par MG

Hitler venant de Vimy et de Notre-Dame-de-Lorette le 2 juin 1940 - Photo non identifiée conservée au musée de la Tour d'Ostrevant de Bouchain.

Hitler venant de Vimy et de Notre-Dame-de-Lorette le 2 juin 1940 - Photo non identifiée conservée au musée de la Tour d'Ostrevant de Bouchain.

Le dimanche 2 juin 1940 à 8h30, Hitler et quelques hommes quittent le château de Brigode à Annappes après y avoir passé la nuit pour se rendre à Bouchain. Escorté par des voitures armées, le Chancelier du IIIe Reich traverse Lille et s'arrête à Pont-à-Marcq où il s'entretient avec le Generalfeldmarschall Von Kluge. Peu de temps après, le Führer arrive à Avelin et tient une réunion avec le général Adolf Strauss. Reprenant la route en direction de Givenchy-en-Gohelle, Hitler passe par Seclin, Carvin et Lens. Durant quelques minutes, il visite le Parc Mémorial Canadien de Vimy puis la Nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette à Ablain-Saint-Nazaire. A Arras, ses automobiles roulent devant l'hôtel de ville et la gare pour se diriger vers Douai...

Les voitures de Hitler traversant le passage à niveau à Sin-le-Noble le 2 juin 1940. Photo : Heinrich Hoffmann, archives.

Les voitures de Hitler traversant le passage à niveau à Sin-le-Noble le 2 juin 1940. Photo : Heinrich Hoffmann, archives.

Le convoi franchit la voie ferrée à Sin-le-Noble et remonte à Aniche le Boulevard Drion à vive allure. En 1985, une habitante témoignera à sa petite fille avoir vu passer sur ce boulevard "deux automitrailleuses puis une troisième dans laquelle était assis Hitler entre deux soldats, mitraillettes au poing, une quatrième automitrailleuse fermant la marche. (...) La veille, le boulevard avait été balayé, et les voitures accidentées ou brûlées consciencieusement rangées le long des murs."1 Arrivé à Bouchain, le Führer rencontre le général Walter Heitz qui lui explique dans la rue d'Ostrevant puis du haut de la Tour d'Ostrevant la raison pour laquelle le 45e Régiment d'Infanterie était parvenu à stopper du 21 au 26 mai 1940 l'avancée des troupes allemandes à Bouchain. Une anecdote raconte que le Chancelier a retiré son long par-dessus en cuir avant de monter dans la tour de peur de le salir.

Traversée de la rue Piérard à Bouchain le 2 juin 1940 - Photo : Heinrich Hoffmann.

Traversée de la rue Piérard à Bouchain le 2 juin 1940 - Photo : Heinrich Hoffmann.

Entretien avec le général Walter Heitz et montée de la rue d'Ostrevant à Bouchain le 2 juin 1940 - Photos : Heinrich Hoffmann.
Entretien avec le général Walter Heitz et montée de la rue d'Ostrevant à Bouchain le 2 juin 1940 - Photos : Heinrich Hoffmann.

Entretien avec le général Walter Heitz et montée de la rue d'Ostrevant à Bouchain le 2 juin 1940 - Photos : Heinrich Hoffmann.

Arrivée puis descente de la Tour d'Ostrevant à Bouchain le 2 juin 1940 - Photos : Heinrich Hoffmann.Arrivée puis descente de la Tour d'Ostrevant à Bouchain le 2 juin 1940 - Photos : Heinrich Hoffmann.
Arrivée puis descente de la Tour d'Ostrevant à Bouchain le 2 juin 1940 - Photos : Heinrich Hoffmann.Arrivée puis descente de la Tour d'Ostrevant à Bouchain le 2 juin 1940 - Photos : Heinrich Hoffmann.

Arrivée puis descente de la Tour d'Ostrevant à Bouchain le 2 juin 1940 - Photos : Heinrich Hoffmann.

Hitler remonte vers le pont de Bouchain et quitte la ville sinistrée le 2 juin 1940 - Photos : Heinrich Hoffmann.Hitler remonte vers le pont de Bouchain et quitte la ville sinistrée le 2 juin 1940 - Photos : Heinrich Hoffmann.

Hitler remonte vers le pont de Bouchain et quitte la ville sinistrée le 2 juin 1940 - Photos : Heinrich Hoffmann.

Hitler et son escorte quittent ensuite Bouchain pour se rendre à l'aérodrome de Niergnies en traversant la place de Cambrai. Après avoir discuté avec le général  Ewald von Kleist, il prend un rapide repas avec ses hommes et s'envole vers 15h00 pour atterrir une heure plus tard à Charleville afin de rencontrer d'autres officiers...2

Hitler à l'aérodrome de Niergnies le 2 juin 1940 - Photo : Heinrich Hoffmann.

Hitler à l'aérodrome de Niergnies le 2 juin 1940 - Photo : Heinrich Hoffmann.

1. Ce témoignage a été retranscrit par Christelle Régniez dans le fascicule "1939-1945, témoignages recueillis par les élèves du collège Léo Lagrange d'Aniche" datant du 4 décembre 1985.

2. Le déroulement de cette journée du 2 juin 1940 est une réécriture de commentaires trouvés sur le site anglophone hitlerpages.com

 

MG - 19 novembre 2015.

Ce compte rendu n'aurait pu être illustré sans les précieuses images réalisées par Heinrich Hoffmann (1885-1957), photographe personnel d'Adolf Hitler. Ces photos sont conservées au musée de la Tour d'Ostrevant de Bouchain.

 

Commenter cet article

Charline 19/11/2015 18:18

juste une petite remarque orthographique: le nom Führer vient du verbe führen et signifie donc "celui qui conduit, qui dirige", il s'écrit donc F ü h r e r. Quant à l'article, il est très intéressant.