Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours à Aniche

Publié le par MG

La chapelle sise rue Laudeau à Aniche - Photographie datant des années 1980.

La chapelle sise rue Laudeau à Aniche - Photographie datant des années 1980.

Chapelle construite à la suite d'un vœu formulé par Marie-Thérèse Caron lors de la guerre opposant la France à la Prusse, une inscription sur la plaque incrustée au milieu du fronton en accolade précise la date de 1871. La Première Guerre mondiale n'épargne pas, malheureusement, ce petit édifice de piété. A l'issue du conflit, une collecte organisée par Mademoiselle Lanciaux permet alors sa restauration.

Le temps a, depuis, marqué son passage sur la construction de briques et les actuels héritiers de ce bien ayant appartenu à Siméon Bailly semblent décontenancés. En 1995, leur proposition de donation à la paroisse est balayée par un refus catégorique : la restauration et l'entretien nécessitent des moyens colossaux.

Aujourd'hui, les héritiers se tournent vers les élus de la droite conservatrice pour céder symboliquement leur bien et le terrain abusivement occupé par le voisinage. L'espoir de voir la chapelle enfin restaurée et entretenue est encore permis.

 

MG – 9 février 2016.

Echange épistolaire entre le notaire et le comité paroissial au début de l'année 1995.
Echange épistolaire entre le notaire et le comité paroissial au début de l'année 1995.

Echange épistolaire entre le notaire et le comité paroissial au début de l'année 1995.

Rejointoiement de la chapelle Bailly en 1990 - Photographie extraite du Bulletin municipal conservé à la Société d'Histoire d'Aniche.

Rejointoiement de la chapelle Bailly en 1990 - Photographie extraite du Bulletin municipal conservé à la Société d'Histoire d'Aniche.

La chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours à Aniche - Photos : MG, 7 février 2016.
La chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours à Aniche - Photos : MG, 7 février 2016.

La chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours à Aniche - Photos : MG, 7 février 2016.

Commenter cet article