Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai 10 ans...

Publié le par MG

Ecole Maxime Quévy à Aniche. Classe de CM1 de Madame Vauquier en 1980-1981.
Ecole Maxime Quévy à Aniche. Classe de CM1 de Madame Vauquier en 1980-1981.

Ecole Maxime Quévy à Aniche. Classe de CM1 de Madame Vauquier en 1980-1981.

En 1980, j'entrais en classe de CM1 à l'école Maxime Quévy d'Aniche. Inaugurée quatorze ans plus tôt par François Longelin, maire depuis 1959, cette école primaire édifiée rue Chantreau, porte, aujourd'hui encore, le nom d'un instituteur tombé le 15 mai 1940 à Stonne, dans les Ardennes.

L'école était alors dirigée par Bernadette Delcambre, une « femme des années 80, ayant réussi l'amalgame de l'autorité et du charme », comme chantait à l'époque Michel Sardou. La classe, savamment orchestrée par Madame Vauquier, se composait de 31 élèves dont Alexis, le fils de la directrice !

Une bonne partie des élèves habitaient le même quartier que moi ou s'étaient assis à mes côtés sur les bancs des classes précédentes. Autant dire qu'aller à l'école représentait un réel plaisir, celui de retrouver les copains. De plus, Madame Vauquier nous offrait la liberté d'ouvrir et de lire régulièrement les livres qui s'entassaient dans les nombreuses armoires de la salle de classe. C'était le bonheur ! 

Je n'oublierai jamais cette année scolaire. Tant d'évènements ont marqué mon esprit : la Grèce rejoignait la CEE, devenant ainsi le dixième État membre, Ronald Reagan succèdait à Jimmy Carter, la rame TGV n°16 obtenait le premier record de vitesse sur la LGV Sud-Est à 380 km/h, Mitterrand était élu Président de la République française et L'Odyssée d'Astérix allait être publiée !

Outre la photographie de classe retrouvée sur le site Copainsdavant, je dispose aujourd'hui, grâce à Michel Debève, secrétaire de la Société d'Histoire d'Aniche soucieux de tout conserver, d'une copie du registre d'appel journalier de mon ancienne institutrice dans lequel figurent les prénoms et noms de mes camarades de l'époque.

Rasée puis reconstruite en 2014, l'école de mon enfance n'est plus. Ne restent donc que ces quelques archives qui témoignent "d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître" et qui raviront, j'en suis sûr, ceux qui étaient durant l'année scolaire 1980-1981 avec moi... en CM1.

 

MG – 12 septembre 2016.

Ecole Maxime Quévy à Aniche. Registre d'appel journalier de Madame Vauquier pour l'année scolaire 1980-1981.
Ecole Maxime Quévy à Aniche. Registre d'appel journalier de Madame Vauquier pour l'année scolaire 1980-1981.
Ecole Maxime Quévy à Aniche. Registre d'appel journalier de Madame Vauquier pour l'année scolaire 1980-1981.
Ecole Maxime Quévy à Aniche. Registre d'appel journalier de Madame Vauquier pour l'année scolaire 1980-1981.
Ecole Maxime Quévy à Aniche. Registre d'appel journalier de Madame Vauquier pour l'année scolaire 1980-1981.

Ecole Maxime Quévy à Aniche. Registre d'appel journalier de Madame Vauquier pour l'année scolaire 1980-1981.

L'école Maxime Quévy à Aniche et sa plaque inaugurale - Photo datant d'avril 1987 et conservée à la Société d'histoire d'Aniche.
L'école Maxime Quévy à Aniche et sa plaque inaugurale - Photo datant d'avril 1987 et conservée à la Société d'histoire d'Aniche.

L'école Maxime Quévy à Aniche et sa plaque inaugurale - Photo datant d'avril 1987 et conservée à la Société d'histoire d'Aniche.

Bernadette Delcambre, directrice de 1979 à 1997, et Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, lors de l'inauguration de la nouvelle école primaire Maxime Quévy à Aniche, le 8 octobre 2016. Photo : Serge Ottaviani.

Bernadette Delcambre, directrice de 1979 à 1997, et Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, lors de l'inauguration de la nouvelle école primaire Maxime Quévy à Aniche, le 8 octobre 2016. Photo : Serge Ottaviani.

Commenter cet article