Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le gouvernement de Vichy et la collaboration

Publié le par MG

La séance ci-après s'inscrit dans le programme d'histoire de Première professionnelle. Loin d'être exempte de reproche, elle ouvre la séquence intitulée "De l'Etat français à la IVe République".

Il s'agit ici de faire réfléchir les élèves sur des notions complexes déjà abordées telles que "démocratie" et "République" et de les amener à ce double questionnement : "est-ce la société qui fonde l'Etat ou l'Etat qui fonde la société" ?

Le gouvernement de Vichy et la collaboration
Le gouvernement de Vichy et la collaboration
Le gouvernement de Vichy et la collaboration
Le gouvernement de Vichy et la collaboration
Le gouvernement de Vichy et la collaboration
Le gouvernement de Vichy et la collaboration
Le gouvernement de Vichy et la collaboration
Le gouvernement de Vichy et la collaboration
Le gouvernement de Vichy et la collaboration

Séance n°1

Le gouvernement de Vichy et la collaboration

 

fiche professeur

 

Lancement : projection d'extraits du discours radiodiffusé du maréchal Pétain, 30 octobre 1940.

Le questionnement oral vise à réactiver les souvenirs, les connaissances des élèves sur les circonstances de la défaite française lors de la Seconde Guerre mondiale et sur le choix de la collaboration qui met fin à la IIIe République.

 

  • De quoi s'agit-il ?

  • Quelles sont les raisons avancées par Pétain pour justifier la collaboration ? Etait-il obligé ?

  • Quelle est la situation de la France à cette époque ?

  • Qu'en pensez-vous ?

 

Le professeur note sur une partie du tableau mural les points essentiels qui serviront pour les élèves à construire une trace écrite.

A ce moment du cours, la plupart des élèves pensent que le maréchal Pétain a fait le bon choix pour préserver la société française.

 

Problématique : Quel pouvoir s'installe en France en juin 1940 ?

 

Objectifs et capacités : identifier une rupture historique ; caractériser un événement ; lire et interpréter une affiche ; savoir restituer à l'écrit des informations formulées à l'oral.

 

Déroulement de la séance : (durée initialement prévue : 1h30)

Le professeur distribue le corpus documentaire aux élèves.

 

1. La fin de la IIIe République :

Le professeur annonce que le héros de Verdun détient, à lui seul les pleins pouvoirs le 10 juillet 1940.

Les élèves analysent à présent en autonomie et à l'écrit l'affiche de La Révolution nationale. Durant la restitution orale des réponses, le professeur s'assurera de la bonne description et de l'interprétation des termes et symboles constituant cette image. Il illustrera les propos tenus avec des documents supplémentaires (documents d'illustration).

 

La trace écrite découle a priori des échanges oraux tenus entre les apprenants et l'enseignant. Le professeur interrogera un ou deux élèves sur le travail demandé.

 

Trace écrite possible : Le 22 juin 1940, l'armistice est signée. La France est alors divisée en deux : une zone nord occupée par les Allemands et une zone libre, au sud, dirigée par Pétain. Celui-ci peut protéger les Français.

Détenant les pleins pouvoirs, il réforme la France (Révolution nationale). Il crée un régime qui prive les individus de leurs libertés fondamentales dans lequel le chef est loué (régime autoritaire, culte de la personnalité). Les contre-pouvoirs disparaissent (partis politiques, syndicats). Les valeurs sont conservatrices autour de trois thèmes : le travail, la famille et la patrie. Ce régime rompt brutalement avec la république précédente (liberté, égalité, fraternité).

 

2. La collaboration d'Etat et l'antisémitisme :

Les élèves réfléchissent à nouveau sur les documents de ce second point du cours. La correction s'appuie sur un échange oral à partir duquel les élèves bâtiront leur trace écrite.

 

Trace écrite possible : Le régime de Vichy fournit de la main d'oeuvre à l'Allemagne (de la relève au STO) et pratique une politique antisémite. Le statut des juifs (1940) les exclut des fonctions importantes et, par conséquent de la société. A partir de 1942, des rafles sont organisées pour diriger les juifs vers des camps d'extermination.

 

  • Répondez à la problématique.

La réponse à la problématique de cette séance est, cette fois, oralisée. Elle contribue à la formation de l'esprit critique et citoyenne. A défaut de temps, les élèves répondront par écrit pour la séance d'histoire à venir.

 

MG - 17 novembre 2016.

Commenter cet article