Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maximes et aphorismes éthyliques

Publié le par MG

 


Déchaîner la colère d'Héphaïstos en lui soufflant en pleine face.



Observer sans être vu et toucher la main de celle qui n'a pas su qu'elle était reconnue.



J'exhorte tous ceux qui n'ont jamais été obligés de ne point être à baisser le doigt.

 


Elle me regardait sans cesse, sans gêne, sans voir que je l'observais le premier.

 


Je sais docilement me plier aux exigences mais il m'est toujours difficile de me soumettre aux convenances.

 


Forêt de sortilèges et florilège de sorbets : l'officier s'est avancé s'enfonçant dans la neige.

 


Il n'y a pas d'âge; il n'y a que des "avant-âges".

 


Ni dieu, ni traitre.

 


La lune paraissait pleine par intermittence mais ne m'intéressait pas particulièrement. Seule une édification byzantine étrangement bigarée attirait toute mon attention. Cependant, je ne désirais point la voir davantage : je décidais de l'oublier au plus vite pour mieux m'en souvenir.




Les hommes pensent pendant que les femmes dé-pensent.


M.G. 1998-2009








Commenter cet article

chant'lune 03/05/2009 23:59

"et les baisers de celle de ceux ci, de ceux - la , la belle que voici, mon ourson l'ursula..."  et....l'officier s'enfonça dans la neige faisant feu de tout bois, en  murmurant "je voudrai pas crever  Non Monsieur ! Non madame ! avant davoir usé sa bouche avec ma bouche, son corps avec mon corps..j'en dis pas plus faut bien rester révérencieux."chérichae (Vian)