Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'enfant sans lendemain

Publié le par MG

L'enfant s'est assoupi : il ne se doute encor.

Les jouets près du lit le rassurent toujours

De l'ennui, des désirs, des cris et autres torts.

Ils sont le souvenir, le rappel de l'amour.

 

L'enfant est endormi, apaisé pour la nuit.

La lune et saturne, des fusées, des héros.

Il traverse le temps, chevauche la galaxie.

Délestant des tourments, il est enfin là-haut.

 

Le voyage effacera-t-il en lui le doute

D'une mère et d'un père, d'un foyer en déroute ?

La famille se défait, ne sera plus demain.

 

L'enfant combat les monstres et hybrides lointains.

Dans une telle odyssée, les conflits et les trèves

Alternent sans péril. Mais le jour se lève.

 

M.G. 25.01.2008.

 

 





Commenter cet article

albera 02/04/2009 16:46

un bien joli poeme qui ressemble a ma vie je te recherchai correcteur de mon absence,je crois ? je perds un peu le sens (vodka aidant)mais mon ame es vivante jusqu'au bout de la nuit  merci  a+ al

T. Eusebius 27/01/2009 23:33

Rien n'est dit, mais pourtant c'est de la douleur qui s'échappe de ces mots, baignés d'un peu d'espoir, intangible certes ... Un très beau poème ! Merci

GRABARCZYK 30/11/2008 20:26

Merci pour vos compliments. Je pense que c'est plutôt le sujet du poème qui interpelle notre sensibilité.
MG

Jojo 30/11/2008 20:18

Je trouve ce texte bien écrit, j'écrirais bien bravo si je ne voulais pas avoir l'impression de paterner

nasr 24/11/2008 13:26

Bonjour Michael, je voudrais bien que tu te présentes sur le forum de la communauté "îles des poètes immortels" comme tu es un des membres pour une ample connaissance avec les autres, je t'en remerci d'avance.
Samia

nasr 24/11/2008 13:24

Bonjour Michael
Un enfant n'est qu'un ange, c'est en grandissant qu'il comprend la vie et que ses doutes commencent à devenir plus lourds au fil du temps, et les mauvais souvenirs ne s'éffacent pas, seulement il faut toujours oublier ce mauvais regard pour un passé lointain et revivre une nouvelle vie.
Bien écrit ce poème, pour un enfant qui dort qui ne comprend rien des problèmes d'adultes...
J'aime ce poème, c'est bon d'écrire même les souvenirs sont quelques fois amèrs.
Samia