Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pierre-Yves Bohm, à la clarté du rester-caché

Publié le par MG

                                Etre présent, c'est se cacher et en même temps être éclairé.
                                                                      Martin Heidegger, Aléthéia in Essais et Conférences.



C'est de l'obscurité que naît, dans l'oeuvre de Pierre-Yves Bohm (né en 1951), la lumière et dans la matérialité  des fonds que s'inscrit l'immatérialité des êtres. Tracés elliptiques de visages fantomatiques et de silhouettes flottant dans un magma d'informations ambiguës, l'image se révèle à la clarté du rester-caché.

L'oeuvre de Bohm est à envisager comme un ensemble d'éléments disparates affirmant leur existence par les relations qu'ils entretiennent. Les matières en suspension ou en dissolution dans la peinture n'ont de valeur qu'en renvoyant à autre chose qu'elles-mêmes. Les objets existent dans leurs rapports aux autres tout comme nous prenons conscience de nous par le monde qui nous entoure. Par ailleurs, ne pourrait-on voir, chez Pierre-Yves Bohm, le visage comme "la figure archétypale de l'altérité"1 ?

Dans un même temps, l'accumulation de ces éléments disparates tels que les petits sacs, les morceaux de miroir et de céramiques ou encore les épaisses couches de peinture mêlées à des procédés de treillage ou de tressage, obscurcit la lecture de l'oeuvre. L'image se perd ainsi au fil de sa constitution. 

Notre regard ne doit donc pas se contenter de ce que la peinture nous donne à voir ; il doit aussi fouiller à travers la lente sédimentation des matériaux pour en extraire la quintessence. Car l'art de Pierre-Yves Bohm opère dans un double mouvement d'enfouissement et de révélation, et c'est en celà qu'il nous fascine autant qu'il nous échappe.

1. Marc Vaudey, Pierre-Yves Bohm, La Maison, Douai, novembre 1992.

Photographies : atelier de Pierre-Yves Bohm à Presmesque, 22 mai 1999.

MG Novembre 1998.



Pierre-Yves Bohm, Sans titre (détail), 1998, huile sur toile, 130 x 195 cm..
photographie : Tandem/F. Miette - Atelier (é). 

 

Commenter cet article

MG 03/11/2009 09:36


Chère Nadège,
Vous êtes ici chez vous !


nadège 03/11/2009 09:27


Cette approche du rester-cacher m'a inspiré une petite scéance pour mes jeunes élèves. Le travail consistait à partir d'une poésie de la réécrire sur un format A4 et d'en faire
l'illustration sur un autre. De procéder ensuite au découpage en bandes des deux feuilles et d'effectuer le tressage.

Si je reviens souvent par ici c'est que peut-être vous m'inspirez !


philippe vermander 16/06/2009 10:58

bonjour, pour simple information, à pars la galerie s'appelait Pierre Lescot "Peinture fraîche" le titre de l'expo ... et j'en sais quelque chose !!!Philipe vermander très anciennement "la maison" à douai.Si vous le voyez un bisous à pierre yves !!! 

MG 16/06/2009 12:51



Je me souviens de vous... Je visitais de temps à autre la galerie. Je me rappelle d'un très bon moment au soleil, à Douai, en compagnie de Mohamed El Baz et de quelques bouteilles de rosé. A
l'époque, il était question de "guérir l'incurable".
A bientôt. 



Daniel 10/05/2009 19:58

c'est bien beau tout ça !

MG 30/04/2009 22:58

Eh bien... que dire ? C'est très gentil de me faire part de votre émotion face à ce site... Je suis ravi que cela vous plaise tant... J'ai tenté de me rendre sur votre blog mais le temps de chargement d'une page est très long. Je reviendrai vous voir demain.Je vous souhaite une agréable nuit, et si vous repassez par ici, continuez de m'informer de vos réactions.A bientôt.MG

chantal 30/04/2009 22:43

 
Hier en découvrant votre blog, j'ai eu un immense bonheur mêlé à une sourde jalousie. C'est le blog que j'aurai voulu créer !
Son  contenu  est si proche  non seulement de mes centres d'intérêt notamment pour l'art, mais en plus découvrir tarata en lien, savourer Jane birkin à la lecture d'un de vos articles, et participer  à la détresse de Jacques Brel vidant son âme sans pouvoir quitter  le comptoir. C'etait tellement bien, tellement plus que bon, et doux  cette visite de la première fois. Je ne peux plus dire de la même façon ce que j'écrivais cette nuit, mais ce que je sais c'est que le même MERCI me vient aux lèvres aujourd'hui . MERCI Michaël .http://aelita.over-blog.fr

MG 30/04/2009 20:56

Chantal,Je n'ai reçu, ni censuré aucun message... Je pense que vous avez eu un petit problème de manip'... ce qui ne m'étonnerait pas avec la nouvelle façon de procéder pour envoyer un commentaire...Rien ne vous empêche de réitérer votre message.A bientôt.MG

chantal moulin 30/04/2009 20:17

Bonjour,Je vous ai fait parvenir un commentaire hier soir (ou très tôt ce matin) l'avez vous reçu ou ai-je fait une fausse manipulation ?ou alors en petit tout petit vous m'avez censuré si oui pourquoi?http://aelita.over-blog.fr

MG 30/04/2009 12:55

Nadège,D'où le titre A la clarté du rester-caché... Effectivement, chez Bohm, chaque lecture est entrecoupéé par une autre lecture, et l'image suit un double mouvement d'avancée et de retrait... MG

Nadège 30/04/2009 12:45

Très varié comme travail, dommage qu'on ne puisse lire le texte tressé sur la dernière toile. Avec l'effet du tressage Il se produit un phénomène de double lecture, de deux toiles en une, l'une et l'autre à moitié cachée et à moitié révélée.À bientôt

MG 30/04/2009 10:26

Bonjour Philippe,Effectivement, Pierre-Yves Bohm a exposé à Paris à plusieurs reprises dans les années 1970... malheureusement, et après vériication dans mes archives, je ne trouve aucune mention de cette galerie. D'ailleurs, les noms des galeries prisiennes dans le CV de Bohm sont souvent négligées. Peut-être aviez-vous vu une expo collective à laquelle se joignait Bohm.Merci pour votre commentaire et à bientôt.MG

philippe charpentier 30/04/2009 10:17

je me souviens de lui à la galerie "peinture fraiche " rue de Bourgogne a paris dans les années /79/80

Abraham Soubrie 30/04/2009 09:27

Bonjour,Juste un petit mot , afin de faire connaissance ; Merci pour votre site et toutes les informations qu'il contient ...!çA Phot ' Aux Yeux ...!A+ de vous relire , Sincère Salutations ..  Abraham . S