Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Richard Long

Publié le par MG

RICHARD LONG 2

Ce que j'ai choisi, c'est de faire de l'art en marchant, en utilisant des lignes et des cercles, ou des pierres et des jours. Les choses et les activités qui ont pour moi un sens.

Richard Long, in Eighty, Belgique, 1990, p. 112.

 

Bien qu'associé au Land Art, l'oeuvre de Richard Long se distingue, par son organisation archaïque et sa relation particulière au site, de la tradition anglaise du paysage. Ses sculptures extérieures ou intérieures résultant de tracés géométriques simples (lignes et cercles) et constituées de matériaux telluriens ramassés et inchangés rappellent les préoccupations des tenants du Minimal Art et de l'Arte Povera. Le choix d'une configuration universelle peut également évoquer les sites préhistoriques.

RICHARD LONG 1

Comme en témoigne Spring Circle, la restitution au sein d'un espace institutionnel des expériences de l'artiste dans la nature insinue l'existence de rites et de mythes sacrés et ancestraux. Mais, c'est surtout l'idée de la marche accompagnée d'informations relatives au temps, à la distance et au lieu de travail, traitée d'une manière remarquable dans Three Moors, Three Circles, qui confère à Richard Long un rapport privilégié avec l'environnement et une place à part parmi ses compatriotes.

 

Illustrations de haut en bas :

- Richard Long, Spring Circle, 1992, ardoise de Delabole, diamètre : 300 cm, collection du British Council.

- Richard Long, Three Moors, Three Circles, 1982, texte, 106 x 164 cm, collection du British Council.

 

MG - "Richard Long" in catalogue de l'exposition Le musée à l'heure anglaise - Sculptures de la collection du British Council, 1965-1998, Musée des Beaux-Arts, Valenciennes, 1999, p. 28.

 

Lire aussi :

- Anthony Caro ;

- Richard Deacon ;

- Bill Woodrow ;

- Gilbert & George ;

-  Lire une sculpture : de l'ensemble vers le détail.

 

Commenter cet article