Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jules Domisse (1899-1941), maire d'Aniche et héros national

Publié le par MG

Objet souvenir réalisé pour le 40e anniversaire de la mort de Jules Domisse.

Objet souvenir réalisé pour le 40e anniversaire de la mort de Jules Domisse.

Jules Domisse symbolise la grandeur d'âme de la classe ouvrière qui passe indescriptiblement du courage quotidien à l'héroïsme national.

Michel Meurdesoif, maire honoraire d'Aniche.

 

Issu d'une famille installée à Fenain depuis le 8 janvier 16471, Jules Agile Domisse y naît le 27 janvier 1899. Son père Jules, mineur syndiqué à la CGT (Confédération générale du travail), est alors un jeune soldat de 22 ans au 25e Régiment de chasseurs à pied à Saint-Mihiel (département de la Meuse) ; sa mère, Virginie Mercier, a 20 ans. Comme son père, Jules travaille à la mine. Il n'a que 14 ans lorsqu'il descend pour la première fois au puits de l'Archevêque à Aniche. Ayant évité le départ aux armées en 1914-1918, il est appelé sous les drapeaux à la fin de l’année 1918 mais est déclaré inapte après un mois de service militaire.

Le 6 janvier 1923, Jules Domisse se marie à Germaine Noreux, une Anichoise. De cette union, naissent deux filles en 1925 et en 1928. Président du sport ouvrier, délégué mineur de son puits de travail puis administrateur de la Caisse de Secours des Ouvriers mineurs, il s'investit aussi dans la politique. Adhérent de la CGTU (Confédération générale du travail unitaire) et du Parti communiste dès les scissions de 1921, il assure le secrétariat de la cellule locale du Parti communiste (PC) d’Aniche pendant de longues années et devient conseiller municipal en 1929. Elu maire le 12 février 1933, suite à la démission de son prédécesseur Philippe Descamps (1886-1943), réélu en 1935, il restera en poste jusqu'en septembre 1939, date à laquelle il est suspendu de ses fonctions par le gouvernement d'Edouard Daladier pour avoir refusé de condamner le Pacte de non-agression germano-soviétique. Le 3 mars 1940, un arrêté préfectoral déchoit les 21 conseillers municipaux communistes d'Aniche.

En dépit du décret Régnier adopté par le gouvernement le 30 mars 1935 autorisant la répression et l'interdiction de toute manifestation, le député du Nord, Arthur Ramette, le maire et les ouvriers d'Aniche protestent dans les rues pour défendre le quotidien L'Humanité dont l'ancien gérant vient d'être condamné à 13 mois de prison. Le 22 avril 1935, un article paru dans ce journal fait état du combat mené dans les corons contre la fascisation du gouvernement de l'époque. Le ministère de l'intérieur entend interdire l'épreuve pédestre Paris-Halluin en vue d'atteindre le front populaire en gestation.

Réduit au chômage, Jules Domisse est, avec Martha Desrumeaux, l'un des premiers organisateurs du PCF clandestin dans le Nord de la France à la fin de l'année 1940.  Dès septembre de la même année, il entre dans la lutte. Officier des Francs Tireurs Populaires (FTP), il prépare la résistance armée et organise des réseaux qui prendront place dans des combats contre l'occupant. Distribution de tracts et de journaux clandestins, prises de parole... autant d'actes qui contrarient la propagande nazie de l'époque. Jules Domisse milite pour son parti et pour le peuple qui doit supporter la présence et les répressions allemandes.

Arrêté à son domicile, sis rue Carnot, par la Gestapo le 26 août 1941, il est conduit à la prison de Douai, puis à la caserne Négrier de Lille le 25 septembre 1941. Dans la nuit du 22 au 23 septembre 1941 a lieu un vol d'explosifs dans un dépôt lillois attribué par les Allemands à des « bandits armés – certainement des communistes ». La nuit suivante et dans la journée du 25 septembre, des attentats sont commis contre des trains de transport militaires et des trains français.

En guise de représailles, Niehoff, commandant militaire pour la Belgique et le Nord de la France, ordonne l’exécution de vingt otages "militants communistes particulièrement actifs" : Victor Bancel, Louis Blondeau, Arthur Brunet, François Coupez, Florentin Debruille, Edmond Devos, Jules Domisse, Floris Louis Durez, Louis Dussart, Arthur Loucheux, Lucien Moreau, Léon Petitjean, Jules Roch, Fernand Turbant, Kléber Verrier, Florimond Dapvril, Albert Foucart, Adolphe Gaspard, Alexis Walquant, Rodolphe Langlemez. Ces cinq derniers se seraient suicidés par pendaison dans leur cellule. Jules Domisse, lui, est fusillé à la Citadelle de Lille le 26 septembre 1941. Il avait alors 42 ans.

Ses funérailles civiles ont lieu le dimanche 15 octobre 1944 à 15 heures. Le 10 juillet 1946, il est ajouté à son acte de décès « mort pour la France ». Par arrêté municipal du 5 mai 1945, l'ancienne rue des Ecoles et la « Petite Place » prennent le nom de Jules Domisse. Avec le concours de la municipalité, la société "Avenir cycliste anichois" organisent en septembre 1951 et octobre 1952, le Grand Prix Jules Domisse pour les coureurs licenciés de 3e et 4e catégories (débutants, amateurs ou indépendants) en mémoire de l'intérêt et de l'investissement de Domisse dans le domaine sportif.

Le 29 septembre 1991, la municipalité d'Aniche prépare une cérémonie commémorative pour le Cinquantième anniversaire de la mort de Jules Domisse. En l'occasion, cette manifestation du souvenir inaugure un buste de cet ancien maire victime du nazisme, sculpté par Georges Hugot et réalisé en bronze par le fondeur d'art Jean Cappelli.

Chaque année, la section d'Aniche du Parti communiste rend hommage à Jules Domisse. La cérémonie du 24 septembre 2016 revêt un aspect plus solennel : partisans communistes, sympathisants, démocrates et habitants d'Aniche se rassemblent en présence de la famille pour déposer une gerbe sur la place et sous le buste qui portent toujours son nom.

 

1. Le généalogiste Jean-Marie Delval, qui m'aide à retracer l'histoire des figures locales, s'est rendu compte que la mère de Jules Domisse, Virginie Mercier, était la fille de Marie Delval, elle-même soeur cadette d'Elie Delval, trisaïeul de notre généalogiste. En établissant cette filiation, il a retrouvé l'acte de mariage de Petrus (Pierre) Domisse. Le 8 janvier 1647, ce dernier épousait à Fenain une certaine Anne Degorre.

 

MG - 20 septembre 2016. A Muriel, Jean-Claude, Florian et Virginie Brunelet.

Je tiens à remercier la famille Brunelet, la Société d'histoire d'Aniche, Michel Meurdesoif (maire honoraire d'Aniche),  René Diverchy (président de l'association des Amis du Centre de mémoire de la Verrerie d'En-Haut à Aniche) et Jean-Marie Delval, généalogiste, pour leur précieux concours.

Acte de mariage de Petrus Domisse et d'Anne Degorre datant du 8 janvier 1647 à Fenain - Document retrouvé par le généalogiste Jean-Marie Delval.

Acte de mariage de Petrus Domisse et d'Anne Degorre datant du 8 janvier 1647 à Fenain - Document retrouvé par le généalogiste Jean-Marie Delval.

Jules Domisse en 1918 - Photographie appartenant à Muriel Brunelet.

Jules Domisse en 1918 - Photographie appartenant à Muriel Brunelet.

Le maire d'Aniche Jules Domisse à bord du ballon accidenté lors de la fête de la Saint-Laurent, le 20 août 1933.Le maire d'Aniche Jules Domisse à bord du ballon accidenté lors de la fête de la Saint-Laurent, le 20 août 1933.

Le maire d'Aniche Jules Domisse à bord du ballon accidenté lors de la fête de la Saint-Laurent, le 20 août 1933.

La vie militante de Jules Domisse dans les années 1930. La quatrième photo montre par exemple, Domisse entouré de sa femme et des membres du Syndicat unitaire des mineurs de la section d'Aniche. Sur la 5e photo, on peut voir Domisse et le groupe de gymnastes de la Société anichoise "La Vaillante" en compagnie d'Arthur Ramette. Sur la 6e image, on reconnaît de gauche à droite : le maire d'Aniche Jules Domisse, le Sénateur de la Seine et directeur du journal "L'Humanité" Marcel Cachin et le membre du bureau politique, député de Douai Arthur Ramette lors de l'inauguration de l'école maternelle Marcel Cachin à Aniche le 17 juillet 1938.La vie militante de Jules Domisse dans les années 1930. La quatrième photo montre par exemple, Domisse entouré de sa femme et des membres du Syndicat unitaire des mineurs de la section d'Aniche. Sur la 5e photo, on peut voir Domisse et le groupe de gymnastes de la Société anichoise "La Vaillante" en compagnie d'Arthur Ramette. Sur la 6e image, on reconnaît de gauche à droite : le maire d'Aniche Jules Domisse, le Sénateur de la Seine et directeur du journal "L'Humanité" Marcel Cachin et le membre du bureau politique, député de Douai Arthur Ramette lors de l'inauguration de l'école maternelle Marcel Cachin à Aniche le 17 juillet 1938.La vie militante de Jules Domisse dans les années 1930. La quatrième photo montre par exemple, Domisse entouré de sa femme et des membres du Syndicat unitaire des mineurs de la section d'Aniche. Sur la 5e photo, on peut voir Domisse et le groupe de gymnastes de la Société anichoise "La Vaillante" en compagnie d'Arthur Ramette. Sur la 6e image, on reconnaît de gauche à droite : le maire d'Aniche Jules Domisse, le Sénateur de la Seine et directeur du journal "L'Humanité" Marcel Cachin et le membre du bureau politique, député de Douai Arthur Ramette lors de l'inauguration de l'école maternelle Marcel Cachin à Aniche le 17 juillet 1938.
La vie militante de Jules Domisse dans les années 1930. La quatrième photo montre par exemple, Domisse entouré de sa femme et des membres du Syndicat unitaire des mineurs de la section d'Aniche. Sur la 5e photo, on peut voir Domisse et le groupe de gymnastes de la Société anichoise "La Vaillante" en compagnie d'Arthur Ramette. Sur la 6e image, on reconnaît de gauche à droite : le maire d'Aniche Jules Domisse, le Sénateur de la Seine et directeur du journal "L'Humanité" Marcel Cachin et le membre du bureau politique, député de Douai Arthur Ramette lors de l'inauguration de l'école maternelle Marcel Cachin à Aniche le 17 juillet 1938.La vie militante de Jules Domisse dans les années 1930. La quatrième photo montre par exemple, Domisse entouré de sa femme et des membres du Syndicat unitaire des mineurs de la section d'Aniche. Sur la 5e photo, on peut voir Domisse et le groupe de gymnastes de la Société anichoise "La Vaillante" en compagnie d'Arthur Ramette. Sur la 6e image, on reconnaît de gauche à droite : le maire d'Aniche Jules Domisse, le Sénateur de la Seine et directeur du journal "L'Humanité" Marcel Cachin et le membre du bureau politique, député de Douai Arthur Ramette lors de l'inauguration de l'école maternelle Marcel Cachin à Aniche le 17 juillet 1938.La vie militante de Jules Domisse dans les années 1930. La quatrième photo montre par exemple, Domisse entouré de sa femme et des membres du Syndicat unitaire des mineurs de la section d'Aniche. Sur la 5e photo, on peut voir Domisse et le groupe de gymnastes de la Société anichoise "La Vaillante" en compagnie d'Arthur Ramette. Sur la 6e image, on reconnaît de gauche à droite : le maire d'Aniche Jules Domisse, le Sénateur de la Seine et directeur du journal "L'Humanité" Marcel Cachin et le membre du bureau politique, député de Douai Arthur Ramette lors de l'inauguration de l'école maternelle Marcel Cachin à Aniche le 17 juillet 1938.

La vie militante de Jules Domisse dans les années 1930. La quatrième photo montre par exemple, Domisse entouré de sa femme et des membres du Syndicat unitaire des mineurs de la section d'Aniche. Sur la 5e photo, on peut voir Domisse et le groupe de gymnastes de la Société anichoise "La Vaillante" en compagnie d'Arthur Ramette. Sur la 6e image, on reconnaît de gauche à droite : le maire d'Aniche Jules Domisse, le Sénateur de la Seine et directeur du journal "L'Humanité" Marcel Cachin et le membre du bureau politique, député de Douai Arthur Ramette lors de l'inauguration de l'école maternelle Marcel Cachin à Aniche le 17 juillet 1938.

Article paru dans "L'Humanité" le 22 avril 1935.Article paru dans "L'Humanité" le 22 avril 1935.

Article paru dans "L'Humanité" le 22 avril 1935.

Jules Domisse parmi un groupe d'otages en septembre 1941.

Jules Domisse parmi un groupe d'otages en septembre 1941.

Lettre de Jules Domisse rédigée la veille de son exécution à la prison de Loos et adressée à sa femme et ses enfants.Lettre de Jules Domisse rédigée la veille de son exécution à la prison de Loos et adressée à sa femme et ses enfants.
Lettre de Jules Domisse rédigée la veille de son exécution à la prison de Loos et adressée à sa femme et ses enfants.Lettre de Jules Domisse rédigée la veille de son exécution à la prison de Loos et adressée à sa femme et ses enfants.

Lettre de Jules Domisse rédigée la veille de son exécution à la prison de Loos et adressée à sa femme et ses enfants.

Avis annonçant la mort par fusillade de 20 otages dont Jules Domisse le 26 septembre 1941.Avis annonçant la mort par fusillade de 20 otages dont Jules Domisse le 26 septembre 1941.

Avis annonçant la mort par fusillade de 20 otages dont Jules Domisse le 26 septembre 1941.

Faire-part annonçant les funérailles civiles de Jules Domisse le 15 octobre 1944 à Aniche.

Faire-part annonçant les funérailles civiles de Jules Domisse le 15 octobre 1944 à Aniche.

Attestation sur l'honneur de Jésus Désiré de l'activité de résistant  et certificat d'appartenance aux FFI attribué à Jules Domisse.
Attestation sur l'honneur de Jésus Désiré de l'activité de résistant  et certificat d'appartenance aux FFI attribué à Jules Domisse.

Attestation sur l'honneur de Jésus Désiré de l'activité de résistant et certificat d'appartenance aux FFI attribué à Jules Domisse.

Transfert dans le caveau définitif du corps de Jules Domisse. De gauche à droite  Noël Blas, Pierre Debort, la veuve Domisse encadrée par ses deux fille, Fernand Poulain et le père de Jules Domisse

Transfert dans le caveau définitif du corps de Jules Domisse. De gauche à droite Noël Blas, Pierre Debort, la veuve Domisse encadrée par ses deux fille, Fernand Poulain et le père de Jules Domisse

Grand prix "Jules Domisse" organisé par l'Avenir cycliste anichois en 1951 et 1952.Grand prix "Jules Domisse" organisé par l'Avenir cycliste anichois en 1951 et 1952.

Grand prix "Jules Domisse" organisé par l'Avenir cycliste anichois en 1951 et 1952.

26 septembre 1981 : 40e anniversaire de la mort de Jules Domisse.

26 septembre 1981 : 40e anniversaire de la mort de Jules Domisse.

29 septembre 1991 : 50e anniversaire de la mort de Jules Domisse.
29 septembre 1991 : 50e anniversaire de la mort de Jules Domisse.
29 septembre 1991 : 50e anniversaire de la mort de Jules Domisse.
29 septembre 1991 : 50e anniversaire de la mort de Jules Domisse.
29 septembre 1991 : 50e anniversaire de la mort de Jules Domisse.
29 septembre 1991 : 50e anniversaire de la mort de Jules Domisse.
29 septembre 1991 : 50e anniversaire de la mort de Jules Domisse.
29 septembre 1991 : 50e anniversaire de la mort de Jules Domisse.

29 septembre 1991 : 50e anniversaire de la mort de Jules Domisse.

24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche
24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche
24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche
24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche
24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche
24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche
24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche
24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche
24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche
24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche
24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche
24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche
24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche
24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche
24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche
24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche
24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche

24 septembre 2016 : 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse célébré sur la place Domisse à Aniche

Discours de Michel Meurdesoif, maire honoraire d'Aniche, prononcé le 24 septembre 2016 dans le cadre du 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse.Discours de Michel Meurdesoif, maire honoraire d'Aniche, prononcé le 24 septembre 2016 dans le cadre du 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse.Discours de Michel Meurdesoif, maire honoraire d'Aniche, prononcé le 24 septembre 2016 dans le cadre du 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse.

Discours de Michel Meurdesoif, maire honoraire d'Aniche, prononcé le 24 septembre 2016 dans le cadre du 75e anniversaire de la mort de Jules Domisse.

"L'Observateur du Douaisis" - 6 juillet 2017."L'Observateur du Douaisis" - 6 juillet 2017."L'Observateur du Douaisis" - 6 juillet 2017.
"L'Observateur du Douaisis" - 6 juillet 2017."L'Observateur du Douaisis" - 6 juillet 2017."L'Observateur du Douaisis" - 6 juillet 2017.

"L'Observateur du Douaisis" - 6 juillet 2017.

Commenter cet article