Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Après tout si, il faut !

Publié le par M. GRABARCZYK

C'est parce qu'il me revient sans cesse à l'esprit, qu'il me faut écrire quelques mots sur le premier long métrage de Jean-Luc Godard, A bout de souffle, sorti en salles en 1960. A 29 ans, ce critique des Cahiers du cinéma réalisait une oeuvre qui allait...

Lire la suite

Par-delà Sodome, Gomorrhe, Admah et Zéboïm

Publié le par MG

Tandis que l'épouse de Loth se pétrifia, la cité de Zoar s'embrasait dans la fornication la plus dense. La seule ville de la Plaine épargnée par la pluie de soufre et de feu vit ensuite descendre l'Envoyé nommé Djibril pour se saisir de la bonne fille...

Lire la suite

La despedida de Vélasquez

Publié le par MG

En fin de matinée, l'abrivado fut l'occasion pour le manadier de parader au galop sa fièreté dans les ruelles du village. Qu'il est loin le temps où les gardians redoutaient les vociférations et intentions des attrapaïres ! Bien qu'emmaillé dans le groupe...

Lire la suite

Haïkus

Publié le par MG

vendanges oisives la maison à colombage accueille l'envie ----- surplombant la ville lorsque le bierstub se vide la cigogne fixe ----- un homme une femme les balcons de géraniums déversent leur amour ----- impassiblement capitale de Noël résiste l'été...

Lire la suite

La mort de Cléopâtre

Publié le par MG

J'ai su, dès l'aube, que la Cité éternelle s'était affolée. J'ai vu, dans la pénombre, la dernière reine lagide se lever et se vêtir devant l'autre esclave. Les deux Imperator ont accepté le défi et leurs armées, cependant lasses de se quereller, vogu...

Lire la suite

Moucharabiehs : définition, jeu sémantique et amalgame

Publié le par MG

Laissant filtrer une lumière douce et chaude tout en dérobant aux regards indiscrets la volupté des vérités charnelles présentes à l'intérieur des palais nasrides, les moucharabiehs n'ont pu être conçus que par des architectes obsédés par l'idée de trahison,...

Lire la suite

Alors que tu t'endors...

Publié le par MG

Alors que tu t'endors et que la nuit s'empare déjà de tes déboires, la tourmente arrive d'ailleurs. C'est le vent qui la ramène de loin et lui souffle le pire. Sur la plus haute branche du figuier, la mésange s'est métamorphosée. Elle traverse maintenant...

Lire la suite

L'Amstellodamoise

Publié le par MG

Dans la ville vertébrée de mille feux, la foule confiante se perd. Entre pignons de briques ici et façades de pierres là-bas, l'Amstel remonte lentement le cours du temps. Derrière une vitre, une dame se lève et s'ébat. Partout des cycles klaxonnent....

Lire la suite

L'articulation d'une journée

Publié le par MG

Ce matin, sans prendre douze douches douces, je me suis habillé et ai déjeuné. "Ton thé t'a-t-il ôté ta toux ?" m'a demandé mon fils. Je ne lui ai pas répondu, préoccupé par de fausses factures falsifiées pour s'en foutre plein les fouilles. Vous conviendrez...

Lire la suite

L'enfant sans lendemain

Publié le par MG

L'enfant s'est assoupi : il ne se doute encor. Les jouets près du lit le rassurent toujours De l'ennui, des désirs, des cris et autres torts. Ils sont le souvenir, le rappel de l'amour. L'enfant est endormi, apaisé pour la nuit. La lune et saturne, des...

Lire la suite

<< < 10 20 30 31 32 > >>