Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aniche, du Bureau de Distribution à La Poste

Publié le par MG

Aniche, la Petite Place avec son premier Bureau de Distribution (1847-1886) situé à gauche sur l'image du haut..
Aniche, la Petite Place avec son premier Bureau de Distribution (1847-1886) situé à gauche sur l'image du haut..

Aniche, la Petite Place avec son premier Bureau de Distribution (1847-1886) situé à gauche sur l'image du haut..

On prend conscience de l'environnement bâti quand celui-ci s'occupe de nous. Aussi devient-on sensible à la construction et à l'histoire des bâtiments lorsqu'ils participent à la transmission et sont d'utilité publique et sociale, telles une école, une mairie ou un bureau de Poste. A Aniche, commune du Nord, l'actuelle implantation de « La Poste » mérite que l'on se colle aux archives pour s'affranchir et s'oblitérer de toute immuabilité.

 

Les documents en notre possession témoignent d'un premier bureau de distribution à Aniche le premier jour de l'an 1847. Si son implantation exacte reste aujourd'hui méconnue, l'on sait qu'elle découlait d'une demande des industriels locaux. A l'époque, les opérations postales étaient effectuées soit à Douai, soit à Bouchain. Une carte postale nous renseigne sur l'installation de ce bureau dans une grande bâtisse donnant sur la Petite Place d'Aniche (actuelle Place Domisse) en 1849.

 

Ce premier bureau utilisait une marque dite « cursive » 57/Aniche de 18 ou de 20 millimètres. Rappelons qu'en ce temps, le numéro du département du Nord n'était pas 59 mais 57. A Monchecourt, une boîte rurale était rattachée au bureau d'Aniche. « Un cachet rond contenant un B était apposé sur toutes les lettres partant de Monchecourt » entre 1847 et 1851. Six villages avoisinants dépendaient ainsi de la commune d'Aniche : Aniche A, par exemple, correspondait à Auberchicourt, Aniche C à Fressain, Aniche D à Féchain (1867-1872), etc.

 

Le 1er janvier 1852, l'administration française attribua au bureau de distribution d'Aniche le numéro 85 au cachet losange et en juin 1853, les « bureaux de recette » nouvellement nommés répandirent le cachet dit type 15. Le 1er janvier 1863, « le cachet à gros chiffres 107 correspondant au classement alphabétique d'Aniche dans la nouvelle nomenclature », s'imposa. Puis, le cachet à un seul cercle remplaça celui à date. Enfin, en 1876, le cachet double cercle vit le mot Nord supplanter le numéro 57.

 

Dans la première moitié du XXe siècle, le cachet rond ne connut pas de grand changement. « Une flamme ondulée à cinq lignes tourna de 1955 à 1963 », date à laquelle une flamme illustrée apparut. La flamme ondulée sera reprise et perdurera.

 

Le premier transfert du Bureau de Distribution de la Petite Place s'effectua en 1886 dans la rue Gambetta, près de la gare. Le raccordement du bureau téléphonique d'Aniche à celui de Douai souhaité par les administrateurs de la Verrerie d'En Haut dès 1892 et l'étroitesse des locaux amenèrent à délocaliser une fois encore ce que l'on nommera l'Hôtel des Postes et Télégraphes en 1913. En effet, le conseil municipal vota d'abord le 18 janvier 1913 l'acquisition de terrains nécessaires à la construction de cet hôtel puis le 14 août de la même année, la rallonge pour l'édification d'un campanile à l'angle de la Grand-Place (actuelle Place Jean Jaurès).

 

L'Hôtel des Postes et Télégraphes ouvrit ses portes le 1er avril 1914. L'édifice traversa les épreuves des deux guerres mondiales et les personnels durent s'adapter à l'importance du trafic et à la densité du courrier au fil des années. La modernisation obligea cependant l'administration à changer d'espace une dernière fois. Dès 1975, une proposition fut envoyée à la Direction des Postes pour l'édification d'un bureau sur le terrain de l'ancien cinéma Royal Palace devenu la Maison des Jeunes. Le 17 mars 1977, l'enfant d'Aniche devenu secrétaire d'Etat aux Postes et Télécommunications, Nobert Ségard, informait la municipalité que le projet occupait le 6e rang de sa catégorie sur la liste des propositions formulées par le Directeur des Postes Nord-Pas-de-Calais.

 

Suite à la démolition en 1977 du cinéma du patronat des verriers, le Royal Palace sis rue Patoux, on construisit un nouveau bureau de poste qu'on inaugura le 20 octobre 1984 après une décennie d'attente. Et l'immeuble de la rue Gambetta, à l'angle de la Place Jaurès, devenu propriété de la commune, fut réaménagé en bibliothèque municipale, d'une part et attribué en 1987 à la Société d'histoire locale « Julien Lagrange », d'autre part, où sont conservées les archives sur lesquelles je m'appuie pour évoquer l'histoire des bureaux de poste d'Aniche.

 

Texte : MG, le 4 mai 2015. Les citations et les photographies proviennent des archives de la Société d'Histoire d'Aniche, de Francis Auversaque et de Justine Preuss.

Le bureau de poste d'Aniche situé dans l'actuelle rue Gambetta vers 1905-1910.
Le bureau de poste d'Aniche situé dans l'actuelle rue Gambetta vers 1905-1910.
Le bureau de poste d'Aniche situé dans l'actuelle rue Gambetta vers 1905-1910.
Le bureau de poste d'Aniche situé dans l'actuelle rue Gambetta vers 1905-1910.

Le bureau de poste d'Aniche situé dans l'actuelle rue Gambetta vers 1905-1910.

Le facteur Charles Henri Liénard avec sa femme, Marie Persévérance, et ses filles, Antonie (l'ainée) et Georgina, en 1910 devant leur domicile situé au 12 rue de Marcq (actuelle rue Jean Lutas) à Aniche - Document appartenant Francis Auversaque.

Le facteur Charles Henri Liénard avec sa femme, Marie Persévérance, et ses filles, Antonie (l'ainée) et Georgina, en 1910 devant leur domicile situé au 12 rue de Marcq (actuelle rue Jean Lutas) à Aniche - Document appartenant Francis Auversaque.

Affiche de 1913 (détail).

Affiche de 1913 (détail).

L'Hôtel des Postes et Télégraphes d'Aniche se trouve à l'angle de la Place Jaurès à partir de 1914.
L'Hôtel des Postes et Télégraphes d'Aniche se trouve à l'angle de la Place Jaurès à partir de 1914.

L'Hôtel des Postes et Télégraphes d'Aniche se trouve à l'angle de la Place Jaurès à partir de 1914.

L'Hôtel des Postes d'Aniche en 1922.

L'Hôtel des Postes d'Aniche en 1922.

Les facteurs devant l'Hôtel des Postes et Télégraphes d'Aniche en 1932.

Les facteurs devant l'Hôtel des Postes et Télégraphes d'Aniche en 1932.

Annonce de la mise en application du code postal d'Aniche par l'administration des PTT ( Postes, Télégraphes et Téléphones), 1972.

Annonce de la mise en application du code postal d'Aniche par l'administration des PTT ( Postes, Télégraphes et Téléphones), 1972.

L'Hotêl des Postes et Télégraphes d'Aniche vu depuis la tour-clocher de l'église Saint-Martin le 9 août 1982.

L'Hotêl des Postes et Télégraphes d'Aniche vu depuis la tour-clocher de l'église Saint-Martin le 9 août 1982.

Inauguration en présence du maire Jean Quiquempoix de la Société d'histoire locale d'Aniche le 27 décembre 1987.

Inauguration en présence du maire Jean Quiquempoix de la Société d'histoire locale d'Aniche le 27 décembre 1987.

Cachet de la poste rappelant la journée du timbre - 27 mars 1982.

Cachet de la poste rappelant la journée du timbre - 27 mars 1982.

Carte postale avec cachet faisant foi de l'inauguration du nouvel hôtel des Postes à Aniche le 20 octobre 1984 et vue de ce nouvel hôtel des Postes d'Aniche de nos jours.Carte postale avec cachet faisant foi de l'inauguration du nouvel hôtel des Postes à Aniche le 20 octobre 1984 et vue de ce nouvel hôtel des Postes d'Aniche de nos jours.

Carte postale avec cachet faisant foi de l'inauguration du nouvel hôtel des Postes à Aniche le 20 octobre 1984 et vue de ce nouvel hôtel des Postes d'Aniche de nos jours.

Commenter cet article